Cancers de la peau et risques solaires : idées reçues

#1 - Il n’y a jamais eu de cancer de la peau dans ma famille donc aucun risque pour moi.

FAUX : le premier facteur de risque est le soleil.

 

#2 - Si je mets de la crème indice 50 je ne bronzerai pas !

VRAI et FAUX : il est vrai qu'une peau protégée avec une crème d’indice élevé bronzera beaucoup moins et si elle bronze, le phénomène dépigmentation sera beaucoup plus lent. Mais il n'y aura pas de brûlures et le risque de développer un cancer sera diminué de façon très significative. Il faut tout de même rappeler que la protection vestimentaire et plus efficace que la protection par crème qui n'est jamais totale.

 

#3 - J’ai toujours été beaucoup exposé au soleil et ma peau est bien teintée, inutile de me protéger à mon âge ! Après un certain âge la crème est moins utile !

FAUX : quel que soit son âge il faut se protéger du soleil. Il est vrai que les coups de soleil pris durant l’enfance (avant l’âge de 15 ans) augmentent le risque de mélanome à l’âge adulte MAIS il faut se protéger à tous les âges pas seulement les enfants. Le soleil est aussi le premier facteur de vieillissement de la peau.

 

#4 - Je peux exposer mon bébé au soleil si je lui mets un crème indice 50.

FAUX : il faut éviter les expositions au soleil des plus jeunes aux heures les plus chaudes (de 12h à 16h).

 

#5 - J’ai la peau foncée donc pas besoin de crème solaire !

FAUX : il est tout de même préférable de se protéger vis-à-vis des UVA et des UVB. Concernant les UVB L’indice peut être plus faible mais il doit être supérieur à 15.

 

#6 - Grâce au soleil, nous produisons de la vitamine D et c’est bon pour la santé, donc il faut s’exposer un peu sans crème solaire !

VRAI et FAUX : il est vrai que la vitamine D fabriquée dans la peau sous l'effet des UV mais une exposition très courte suffit à produire suffisamment de vitamine D et pour les gens qui doivent se protéger de façon stricte, il est très facile de prendre la vitamine D oralement sous forme de gouttes ou de comprimés.

 

#7 - Les traitements oraux à base de carotène permettent d’être mieux protégé du soleil ainsi que les autobronzants et cabine UV.

Aucun médicament ou aucun supplément alimentaire n'a vraiment prouvé son efficacité pour diminuer le risque de mélanome lors de l'exposition solaire. Les autobronzants n'ont aucun rôle protecteur. Quant aux cabines de bronzage elles sont à proscrire car elles augmentent le risque de mélanome et pour préparer sa peau au soleil il vaut mieux s'exposer naturellement et progressivement avec une bonne protection.

 

#8 - Nous ne sommes pas dans le sud de la France, ici le soleil est moins fort donc inutile de se protéger !
La crème solaire, c’est pour les vacances à la mer !

FAUX : il faut se protéger même en ville pas seulement au bord de la mer ou à la montagne. Et faire très attention quand il y a du vent ou des nuages car on ne se sent pas la chaleur du soleil.