Cancers de la peau et risques solaires : auto-surveillance

#1 - Quels sont les symptômes du mélanome et des carcinomes ?

L’apparition d’une lésion suspecte, une tache irrégulière ou la modification d’un grain de beauté peuvent être les signes d’un mélanome. Il faut alors consulter un dermatologue.

 

#2 - Quelles est la méthode à suivre pour bien surveiller sa peau ?

Surveiller vous-même votre peau peut vous permettre de détecter un mélanome rapidement : avec un taux de guérison de 80 % lorsque le mélanome est traité précocement. C’est la meilleure façon de vous protéger du mélanome. On peut s'aider de photographies qui peuvent repérer les modifications au fil du temps parfois difficile à remarquer puisque ces changements sont souvent très progressifs. L'application iskin, téléchargeable sur les téléphones mobiles Android peut aider à se photographier mais attention elle ne remplace pas la consultation dermatologique.

On peut également utiliser une méthode simple appelée la méthode A, B, C, D, E.

Enfin, la connaissance de son phototype de peau est indispensable pour adapter sa protection.

> Découvrez votre phototype




#3 - Quels sont les facteurs de risque ?

Cinq facteurs majeurs peuvent causer l’apparition d’un mélanome. Le premier, véritable danger pour votre peau, est l’exposition solaire intense, prolongée et sans protection. Soyez encore plus vigilants avec les enfants de moins de 15 ans, qui sont particulièrement susceptibles de développer un mélanome à l'âge adulte suite à de telles expositions !

 

 

 

 

 

#4 - Existe-il des applications fiables pour aider à surveiller sa peau ?

Iskin est une application de prévention pour smartphone. L’idée est simple « connaître sa peau pour mieux la sauver ». Parce que l’auto-surveillance est primordiale dans la prévention des risques, iSkin propose différentes fonctionnalités accessibles à tous avec trois objectifs majeurs :

  • faciliter le suivi et la prise en charge des patients,
  • sensibiliser pour prévenir les risques,
  • contribuer à la recherche fondamentale.

Cette application ne permet pas de faire des diagnostics sur photo et ne remplace pas la consultation auprès du médecin du dermatologue.